Présentation

HISTORIQUE

 Le club fut fondé en 1922 et portait alors le nom de Sporting Club Boussu-Bois. Le premier Président du club fut Monsieur Lamy.

En décembre 1926 le club se vit attribuer le matricule n°167. Par la suite,  1934 vit la fondation d'un nouveau club le- Football Club Elougeois- qui se vit attribuer le matricule  n°2195.

En 1951,  le Sporting Club Boussu-Bois  devint le Royal Sporting Club Boussu-Bois.

Le 1er Juillet 1982, le Royal Sporting Club Boussu-Bois  et le Football Club Elougeois  fusionnent pour donner naissance au  Royal Francs Borains Boussu-Elouges. Monsieur Jean Zarzecki devint le Président et le club conserva le matricule de Boussu-Bois, c'est à dire le n°167.

 

Le club vécut alors ce qui lui valut sa renommée,à savoir l'accession en 1985 à la demi finale de la coupe de Belgique,qui l'asseya comme club phare du Borinage,en même temps que son installation durable en D3 

 

Durant l'été 2008,un industriel français,monsieur André Arbonnier,accèda à l'appel des dirigeants pour prendre la présidence du club et lui donner l'influx nécessaire pour rejoindre,plus rapidement que programmé la D2;ce fut le  début de la période "française" du club,qui entreprit,tout en gardant son assise régionale,de chercher à la proche frontière,le talent nécessaire pour compléter ses effectifs et atteindre ses buts; la commune de Dour accepta de se joindre aux efforts importants de celle de Boussu pour soutenir le club qui devint  le Royal Boussu Dour Borinage (RBDB), .

En mai 2009, le RBDB, se qualifia pour le Tour Final et le remporta contre Woluwé- Zaventem et pour la première fois monta en Division 2 sous la houlette de Michel Wintacq,un "enfant du pays".

La 1ère saison en Division 2 se solda par une très belle 5ème place au classement final.  La 2ème saison (2010-2011), saison de confirmation, se termina par une place juste avant les barragistes qui évita au club  la relégation.

Lors de la saison 2011-2012, le RBDB vit une saison bien plus tranquille en terminant à la 11ème place du classement de Division2.

En 2012-2013, le club joue les premiers rôles dans cette Division2, le club rêve de montée mais termine à une magnifique 5ème place. Elle est d'autant plus magnifique que dans les coulisses du club, les premiers soucis arrivent,liés essentiellement à une règlementation mortifère pour la D2. Ceux-ci amènent les dirigeants,dont André Arbonnier a quitté la présidence,à tout tenter pour sauver le matricule du club;les nombreux contacts pris avec des investisseurs potentiels n'aboutissant pas dans les délais requis,la solution ultime pour sauver le football dans ce club phare,et surtout les quelque 280 jeunes qui fréquentent ses installations.,fut prise dans la douleur,mais aussi dans la sagesse

 

Le matricule 167 est vendu à un groupe dont l'actionnaire majoritaire est le FC Metz et déménage vers Seraing où il devient le Seraing United, club évoluant en P1 Liégeoise jusqu'alors.Un nouveau matricule de Promotion-le 5192- est cédé dans la transaction

 Le club reprend son appellation de Royal Francs Borains et commence sa nouvelle saison de renouveau en Promotion B avec une toute nouvelle direction sous la présidence de Pierre Wuilquot et quelques anciens joueurs du RBDB notamment.

 

L'ambition est claire:son retour rapide(immédiat?) en D3,avant d'envisager alors des solutions plus "structurelles" pour nourrir de nouveau projets et afficher clairement sa capacité à tenir le devant de la scène et à porter dans la région les valeurs éducatives et fédératrices qui devraient être celles du football 

 

 

Les Dates Importantes

Les différentes étapes du club :

  • 1922 :   Fondation du Sporting Club Boussu-Bois
  • 1926 :   Le club se voit attribuer le matricule n°167
  • 1934 :   Fondation du Football Club Elougeois sous le matricule n°2195
  • 1951 :    Le Sporting Club Boussu-Bois devient le Royal Sporting Club Boussu-Bois
  • 1982 :   Fusion entre le Royal Sporting Club Boussu-Bois  et le Football Club Elougeois  pour devenir le Royal Francs Borains Boussu-Elouges
  • 1985 :   Changement de nom le club s'appelle désormais : Royal Francs Borains
  • 2008 : Toujours avec le même matricule le club change son appellation et devient le Royal Boussu Dour Borinage (RBDB)
  • 2014 :   Suite à des problèmes financiers, le club vend son matricule à un groupe appartenant au FC Metz et déménage à Seraing, club évoluant jusque la en Provincial 1 Liégeoise. Seraing joue désormais en Division 2 avec le matricule 167 du RBDB. Le RBDB joue avec le matricule 5192 et redevient le Royal Francs Borains (RFB) en Promotion B.

 

Objectifs et missions

 

RBDB :      MISSION et VISION de formation Section   Jeunes 

Le R.B.D.B veut se stabiliser en division 2   Nationale..

Le club ambitionne un développement   professionnel de son organisation et une infrastructure qui répond aux   exigences légales.

Le R.B.D.B tient à consolider sa section   jeune et veut être un des exemples sportifs de la région Boussu Dour   Borinage.

Le défi de notre formation est d’augmenter   le pourcentage de promotion de nos propres talents dans le noyau A.

A cet effet, nous utiliserons des objectifs   dans le cadre du développement de ces talents.

 

 

Objectifs   généraux de la formation des jeunes 

-            Livrer 1  joueur par an au noyau A.

-            Rassembler les talents de la   région au RBDB. Ne recruter des joueurs que si la position ou le type de   joueur n’est pas présent dans la formation des jeunes par une procédure de   sélection plus stricte.

-            Former des joueurs pour ainsi   limiter les dépenses du club.

-            Développer sportivement chaque   jeune joueur individuellement prioritairement mais aussi socialement.   Equilibre entre sport et études.

-            Travailler en équipe.

-            Prendre du plaisir.

-            Créer un lien avec le RBDB.   Stimuler la passion pour le club.

-            Propager l’ambition de réaliser   les meilleures performances possibles.

-            Considérer chaque membre comme   un membre à part entière.

-            Garantir la qualité de   l’entraînement et de l’organisation.

-            Donner la possibilité aux   joueurs de tout âge de suivre le meilleur programme de développement.

-            Entretenir et respecter les   contacts avec les clubs voisins.

-            Apporter une contribution aux   valeurs éducatives et éthiques. (ordre, discipline, auto-discipline et   fair-play)

 

 

Rem : Une bonne mission et une   bonne vision doivent clarifier le caractère propre de l’organisation et faire   concorder les actions quotidiennes concrètes en général et la prise de décision   en particulier. La mission est le passeport ou la carte de visite du club.

Elle est le point d’ancrage de tous les projets de l’organisation. 

Avec un planning élaboré, on est préparé à toutes les éventualités et   même à celles qui tournent mal. Sans planning, avec seulement de   l’improvisation, on ne peut qu’espérer que le hasard fasse bien les choses.

 

Organigramme

 

Infrastructure

 -            Les   vestiaires ne sont utilisés que pour se changer et se laver. Il est interdit   d’y jouer au ballon, de donner des coups de pieds dans les portes ou détériorer   les plafonds. Les frais de remise en état pourront , le cas échéant, être   réclamés au joueur responsable d’actes de malveillance.

-            L’accès   au vestiaire sera interdit à toute personne étrangère au club ainsi qu’aux   parents. Le club décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.

-            Les   chaussures doivent être nettoyées dehors et non sous la douche ou dans les   éviers.

-            Avant de   quitter un vestiaire, mettre à la poubelle les déchets personnels. Les   formateurs et délégués assument la responsabilité finale. Chaque joueur est   responsable de la place qu’il occupe !

-            Les   joueurs ne gonflent pas les ballons eux-mêmes.

-            Le   matériel d’entraînement est enlevé des terrains.

-            Prendre   soin de laisser un terrain « propre » après l’entraînement (pas de   bandages, bouteilles, canettes, …)

-            L’usage   des toilettes est obligatoire. Le terrain et ses abords ne sont pas des lieux   d’aisance. (y penser avant de sortir du vestiaire).

-            Ne pas   se pendre aux buts ou aux filets.

-            Le   joueur quittant les douches en dernier ferme l’eau.

-            En quittant   les vestiaires, éteindre la lumière.

-            Tables :   (réceptions d’après- match) : les joueurs mangent au même moment, pas de   casquette à table, attendre un signe du formateur ou du délégué pour quitter   celle-ci. En quittant la table (domicile ou extérieur)  , prendre soin qu’elle soit dans un état   convenable et glisser les chaises en dessous de celle-ci.

-            Bref, le   matériel et l’infrastructure sont toujours traités avec respect.

MON SAC DE FOOT

                   RBDB :  MON   SAC     DE   FOOT

 -          Equipements (T-shirt, maillot, short, chaussettes, K-way, training …)

-          Chaussures (studs, multi, jogging) en fonction des activités et de la catégorie d’âge.

-          Sandales  (hygiène pieds) + nécessaire pour la douche.

-          Essuies : (2) un petit pour la tête puis pieds, un grand pour le corps.

-          Brosse dure (entretien des chaussures)

-          Petite bouteille d’eau

-          Etiquette nominative attachée au sac

-          Carte d’identité le jour des matchs

-          Liste numéros de téléphone (formateur, délégués, club, parents)

-          Gants et bonnet (période hivernale)

-          Protège - tibias

Règlement d'ordre intérieur

 

Le règlement d’ordre intérieur comme document   directeur.

Des communications claires sont indispensables pour garantir le bon déroulement de la saison au   sein de la formation des jeunes. En cas d’incidents ou de doutes, ce document   servira de point de repère. L’intention est de prévenir les problèmes. Ce   document doit être connu par tout le monde et sera expliqué et distribué dès   la reprise des entraînements. ( joueurs, parents, formateur). Le joueur et   ses parents signeront ce document en guise d’acceptation. Il s’agit d’un   signal moral et formel important que tous s’engagent à respecter les   directives du club. 

 

 Les codes de conduite ou règlements se rapportent :

Pour les   joueurs : à l’attitude,   la mentalité, l’hygiène, les soins, l’alimentation, le fair-play, la   ponctualité, les études, la discipline, le mode de vie, les accords, la tenue   vestimentaire, le transport, la gestion du matériel, le comportement   vis-à-vis de l’arbitre/ de l’adversaire, les suspensions …

Pour les   parents : au   comportement sportif, à l’attitude positive, la critique, la collaboration   aux activités, le coaching, l’encouragement, la critique sur l’arbitre, …

 

PONCTUALITE

-            Etre présent  dans les vestiaires au plus   tard 15 minutes avant le début de l’entraînement. A l’heure    exacte du début de l’entraînement, on se dirige en groupe avec le formateur vers le terrain   d’entraînement.

-            Lors des matchs à domicile, on est présent dans le vestiaire à l’heure indiquée par le   formateur.

-            Lors des matchs à l’extérieur, on se réunit à l’heure indiquée au parking devant le   stade Vedette.

-            La présence aux entraînements est obligatoire.

-            En cas d’absence d’un joueur à l’entraînement ou au match, avertir le formateur à temps et en personne. (pas de SMS).

-            N’oubliez pas d’apporter votre carte d’identité.

-            On quitte le vestiaire au plus tard 25 minutes après la fin de l’entraînement.

 

ATTITUDE

-            Soyez correct à tous moments.

-            Traitez les coéquipiers, les adversaires, les formateurs et délégués toujours avec le   respect nécessaire.

-            A l’arrivée et au départ, on sert la main des formateurs et délégués.

-            Serrer la main de l’arbitre et de l’adversaire après le match même en cas de   défaite.

-            Dans chaque équipe, il faut instaurer une bonne ambiance. Les propos négatifs ne seront   pas tolérés. Les conflits peuvent être réglés à tout moment avec les parties   concernées.

  CHARTE   FAIR-PLAY

 

Valeurs à faire respecter en toutes circonstances à nos joueurs

L’image de marque du Royal Boussu Dour Borinage passe aussi

 par le bon comportement de ses   joueurs.

A nous, entraîneurs, délégués, d’éduquer nos joueurs en faisant   respecter un état d’esprit sportif.

  

-            Respecter les règlements, ne jamais chercher à   les enfreindre délibérément.

-            Respecter le matériel mis à ma disposition.

-            Respecter l’arbitre, accepter ses décisions sans   jamais mettre en doute son intégrité.

-            Reconnaître dignement la supériorité de   l’adversaire dans la défaite.

-            Savoir reconnaître les bonnes performances de   l’adversaire.

-            Accepter la victoire avec modestie sans vouloir   ridiculiser l’adversaire.

-            Se mesurer à l’adversaire en jouant régulièrement   et loyalement.

-            Ne pas utiliser des moyens illégaux ou la   tricherie.

-            Compter sur notre talent et nos capacités pour   s’imposer.

-            Garder sa dignité en toutes circonstances et   surtout dans la défaite.

-            Rester maître de soi et refuser la violence   verbale ou physique.

-            Etre tolérant et exemplaire.

-            Accepter les décisions de mon entraîneur et lui   montrer par mon travail mes qualités.

-            Honorer et donner le meilleur de moi-même lors   d’une sélection Provinciale ou Nationale.

-            Ne jamais oublier que le Football est un   jeu !

  

RESPECT   DE LA DECLARATION DU PANATHLON SUR L’ETHIQUE SPORTIVE

DES   JEUNES DANS LE SPORT

Cette déclaration   représente nos engagements pour aller au-delà des débats et établir des règles   de conduite claires dans la poursuite des valeurs positives du sport chez les   jeunes.

 Nous déclarons   que:

      
  1. Nous        promouvrons les valeurs positives dans le sport chez les jeunes plus «        activement », par un effort « soutenu » et une bonne programmation.

-Dans les entraînements et les compétitions, nous viserons de façon   équilibrée les quatre objectifs fondamentaux suivants: un développement des   compétences motrices (techniques, tactiques). une compétition saine et   sécurisée, une approche personnelle positive et un regard social approprié.   Les besoins des jeunes nous guiderons dans cette démarche.

-Nous sommes convaincus que les efforts menant à l'excellence, à la   victoire et à la connaissance dusuccès   et du plaisir, mais également à la défaite et à la frustration, font tous   partie du sport de compétition. Nous donnerons aux enfants et aux jeunes   l'opportunité de cultiver et d'intégrer cela dans leur performance (encadrés   par des structures, des règles et des limites de jeu).et nous les aiderons à   gérer leurs émotions.

-Nous accorderons une attention particulière à l'orientation et   l'éducation des jeunes, suivant des principes éthiques et humanistes en   général et le fair-play dans le sport en particulier.

-Nous nous assurerons que les jeunes soient impliqués dans la prise de   décision dans leur sport.

2.Nous continuerons nos efforts pour éliminer toutes sortes de   discriminations dans le sport des jeunes.

-Il s'agit du principe fondamental d'égalité qui requiert une   justice sociale et une distribution équitable des sources. Les jeunes moins   précoces, les moins valides et les moins talentueux se verront offrir les   mêmes chances de faire du sport et profiteront de la même attention   professionnelle que les jeunes doués et plus talentueux, sans discrimination   de genre, de race ou de culture. 

3.Nous   reconnaissons et acceptons le fait que le sport puisse également créer des   effets négatifs et que des mesures préventives et répressives soient   nécessaires afin de protéger les enfants.

-Nous maximiserons la santé physique et psychologique en multipliant
  nos efforts pour empêcher la tricherie, le dopage, l'abus, l'exploitation et   pour aider les jeunes à surmonter les éventuels effets négatifs de ceux-ci.

-Nous sommes conscients que l'importance de l'environnement social et   du climat de motivation des jeunes est encore sous-estimée. C'est pourquoi   nous développerons, adopterons et appliquerons un code de conduite avec des   responsabilités bien définies pour chaque intervenant jouant un rôle dans le   sport chez les jeunes : leaders sportifs, parents, éducateurs, entraîneurs,   managers sportifs, administrateurs, médecins, physiothérapeutes,   diététiciens, psychologues, athlètes de haut niveau. les jeunes sportifs   eux-mêmes, etc

       -Pour appliquer ce code, nous   recommandons fortement la mise sur pied d'un « règlement du corps » à des   niveaux appropriés soit sérieusement considéré.

 -Nous encourageons la mise sur   pied d'un système d'agrégation et d'admission pour les entraîneurs et   coaches.

4. Nous acceptons le soutien de sponsors et des médias mais pensons   que cette aide devrait être en harmonie avec les objectifs fondamentaux du   sport chez les jeunes.

-Nous acceptons le sponsoring par des organisateurs et des sociétés   seulement si elles n'interfèrent pas avec le processus pédagogique, la base   éthique du sport et les principaux objectifs du sport des jeunes.

      -Nous pensons que le rôle des médias ne   doit pas seulement être ré-actif et refléter les problèmes de notre société,   mais doit également être pro-actif en étant stimulant, éducatif et   innovateur.

      5. Nous entérinons donc   officiellement la Charte du Panathlon des Droits de l'Enfant dans le Sport : Tous les enfants   ont le droit de :  

  1. Faire du        sport
  2.   
  3. S'amuser et        jouer
  4.   
  5. Bénéficier        d'un environnement sain.
  6.   
  7. D'être        traités avec dignité
  8.   
  9. D'être        entraînés et coachés par des personnes compétentes
  10.   
  11. De suivre un        entraînement adapté à leur âge, leur rythme individuel et leurs        compétences
  12.   
  13. De se mesurer        à des jeunes du même niveau dans une compétition appropriée
  14.   
  15. De pratiquer        leur sport en toute sécurité
  16.   
  17. De se reposer
  18.   
  19. D'avoir la        chance de devenir un champion ou de ne pas l'être

Cette Charte ne   pourra être accomplie que lorsque les gouvernements, les fédérations   sportives, les agences de sport, les industries de fournitures sportives, les   médias, le monde des entreprises. Les scientifiques sportifs, les manageurs   sportifs, les entraîneurs, les parents et les jeunes athlètes eux-mêmes   auront accepté cette déclaration.

Gand, le 24   septembre 2004 

PLAN D’ASSISTANCE   MEDICALE

STRUCTURE D’ASSISTANCE   MEDICALE

Organigramme – Kinésithérapeutes – Secouristes – Médecin – Orientation   vers les spécialistes – Coopération avec Staff Technique

ASSISTANCE   MEDICALE – TRAVAIL D’EQUIPE

PREVENTION DES   BLESSURES

Primaire – Secondaire – Tertiaire

POLITIQUE DE PREVENTION

MESURE DE   PREVENTION FOOTBALLISTIQUE

PROCEDURE DE   TRAITEMENT DE BLESSURES

(Voir documents remis à chaque joueur).

 

ENGAGEMENT   DES FORMATEURS

Chaque formateur est diplômé de l’école   fédérale des entraîneurs et est en possession de la brochure de formation.

Chacun s’engage à appliquer le plan   d’apprentissage de l’URBSFA, appliquer le football en zone à partir du 11   contre 11, disposer et animer son équipe en formation de base de 4-3-3   (numérotation fixe par poste) et d’assurer à chaque joueur 50% minimum de la   totalité du temps de jeu (4 matchs en moyenne) sauf sanction disciplinaire.   (U7 à U17).

  

HYGIENE

-            Une   douche est obligatoire après chaque entraînement ou match. L’utilisation de   « claquettes » est recommandée.

-            Aucun   bijou ne peut être porté durant l’entraînement ou le match (montre, collier,   piercing …) Règlement URBSFA.

-             

   

SOINS et ALIMENTATION

-            L’alcool,   le tabac et la malnutrition ont une influence négative sur la condition   physique et les prestations sportives. Alcool et tabac interdits.

-            Un   sommeil réparateur convenable est indispensable.

-            Il est à   conseiller de prendre un repas léger et pauvre en matières grasses avant   l’entraînement ou le match. Les boissons gazeuses sont à déconseiller.

-            Une   alimentation saine et variée avec des légumes et des fruits frais est à   recommander.

 

INFORMATION

-            En cas   de sélection pour un match du week-end, les joueurs reçoivent une convocation   écrite (des U7 jusqu’aux U12)

-            Diverses   informations seront aussi communiquées via le site des jeunes du RBDB

  

TENUE VESTIMENTAIRE et MATERIEL

-            Le   joueur reçoit un training, un KW, une tenue d’entraînements, un sac, un short   et des chaussettes. Ces vêtements ne sont portés qu’avant, pendant ou après   les matchs ou lors d’autres activités du club.

-            Les   protège-tibias sont obligatoires même à l’entraînement et c’est au joueur de   s’en procurer.

-            Veillez   à porter des chaussures adaptées aux conditions météorologiques.

-            Les   chaussures de foot doivent toujours être nettoyées.

-            Pour   s’entraîner, les joueurs évitent de porter des maillots de clubs concurrents.

Charte

ROYAL.BOUSSU.DOUR.BORINAGE : CHARTE DE L’EDUCATEUR SPORTIF

SECTEUR FORMATION DES JEUNES

 

ETRE en tenue de sport lors   d’un entraînement, match ou arbitrage.

 

FAIRE RESPECTER : les   partenaires – les adversaires – les éducateurs – les arbitres – les dirigeants   – les délégués – les bénévoles - les installations – le matériel.

 

SANCTIONNER : la violence –   la tricherie – le comportement agressif – l’insulte – la mauvaise tenue –   l’absence abusive et injustifiée.

 

FAVORISER : le comportement   de l’équipe plutôt que le résultat, le caractère biologique de l’enfant   plutôt que le considérer comme un adulte, l’utilisation de ballon plutôt que   des tours de terrains inutiles.

 

ETRE LUCIDE et   CONSCIENCIEUX en évitant :

De laisser un jeune sur le banc   de touche plus des 2/3 du temps sauf sanction, de faire du favoritisme vis à   vis de certains joueurs, de disjoncter lorsqu’un joueur a raté quelque chose,   de critiquer de façon agressive un joueur devant toute l’équipe (favoriser le   tête à tête calme), de critiquer ou insulter un arbitre.

 

BANNIR TOUTE EXPRESSION   EXCESSIVE TELLE QUE :

C’est grâce à moi si l’équipe a   gagné, si on a perdu c’est à cause de tel joueur ou à cause de l’arbitre,   l’équipe adverse n’aurait jamais dû gagner, mon équipe est vraiment nulle.

 

ETRE FORMATEUR c’est surtout   savoir :

Expliquer de façon collective   la victoire ou la défaite, souligner le comportement positif ou négatif de   l’équipe, apporter à chaque fois les corrections techniques ou tactiques   éventuelles lors des entraînements, féliciter la bonne prestation ou le   comportement de l’équipe chaque fois que c’est nécessaire, maintenir un   « esprit d’équipe » en favorisant toujours l’esprit collectif.

 

ETRE EDUCATEUR c’est,

Respecter, Conseiller, Encourager,   Faire confiance, Donner des solutions, Eviter de critiquer ou insulter.

 

ETRE EDUCATEUR c’est   aussi :

Avoir un comportement sérieux,   être à l’écoute des joueurs, être ouvert, garder en toute circonstance sa   lucidité, être aimable et serein.

 

ATTENTION

 

EDUCATEUR ne veut pas dire   « COPAIN »

 

EDUCATEUR ne veut pas dire   « PARENT »

 

EDUCATEUR ne veut pas dire   « NOUNOU »

 

Par conséquent le RESPECT MUTUEL   est de RIGUEUR …

×